fonctionnement d'une pompe à chaleur
Publié par dominique Le

Le processus de fonctionnement d’une pompe à chaleur

En France, la pompe à chaleur n’est pas encore très connue. Cependant, elle possède plusieurs atouts, aussi bien en système de climatisation que de chauffage. Mais, est-ce que ce nouveau dispositif s’adapte à toutes les maisons ? Quel est le fonctionnement d’une pompe à chaleur ? Éléments de réponse.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un système de chauffage écologique et économique pour la maison. Mais, comment elle fonctionne vraiment ? En principe, ce dispositif puise des calories à l’extérieur de la maison, notamment dans l’eau, l’air et le sol, avant de le transformer pour garantir le confort thermique du logement. Ainsi, en comparaison avec l’énergie produite, celle consommée est faible.

En général, le mode de fonctionnement de la pompe suit quatre étapes bien distinctes. Tout d’abord, l’évaporateur tire les calories de la source pour les confier au liquide caloporteur. Ensuite, ce dernier connaît un changement d’état et devient un gaz chaud grâce à l’action du compresseur. Puis, par la puissance thermique du condenseur, le liquide caloporteur retrouver sa forme d’origine. Pendant la phase ultime, le détendeur fait baisser la température. Ce faisant, la pression du fluide frigorigène est réduite pour retrouver son niveau initial. Et le cycle recommence !

À titre d’information, l’utilisation d’une pompe à chaleur exige une place assez importante à l’extérieur de maison pour mettre le module qui capte les calories. Pour transmettre la chaleur, la maison accueillera également une ou plusieurs unités intérieures.

Le mode de fonctionnement de la pompe à chaleur est globalement identique, mais il existe des particularités selon la source extérieure.

Le processus d’utilisation d’une pompe à chaleur aérothermique

Pour apprendre davantage sur le processus de ce dispositif, il faut étudier la principale pompe à chaleur : l’aérothermique. Comme toutes les pompes à chaleur, celle-ci puise également les calories à l’extérieur, notamment dans l’air. Pour comprendre son fonctionnement, il est important de souligner qu’il existe deux PAC : air/eau et air/air. Ces PAC sont conçues spécialement pour les climats tempérés.

Dans une PAC air/air, les calories dans l’air extérieur sont captées par un fluide frigorigène. En outre, l’air est également capté par une unité qui se trouve à l’extérieur de la maison. Les calories captées accroissent la température du fluide, qui va s’évaporer. Quel est le rôle du compresseur ? Il aspire le fluide, sous forme de gaz, et le compresse. Les étapes suivantes concernent la condensation du gaz sous haute pression, et la restitution de sa chaleur à l’air intérieur via des ventilo-convecteurs. Par la suite, le fluide retrouve sa forme d’origine et sa pression chute après son passage dans le détenteur. Le cycle peut maintenant recommencer.

Quid du fonctionnement de la PAC air/eau ? Le fonctionnement d’une PAC air/eau est le même que celui d’une PAC air/air. La seule différence concerne la non transmission de la chaleur à l’air intérieur par le biais des ventilo-convecteurs, mais elle serait transmise à un fluide caloporteur qui circule dans des radiateurs ou planchers chauffants.