Isolant naturel
Publié par dominique Le

Isolant naturel: définition, avantages et caractéristiques

Les enjeux environnementaux prennent davantage d’ampleur. C’est sans surprise que les valeurs environnementales s’invitent dans le secteur de la construction. D’ailleurs, l’isolant naturel a le vent en poupe, aussi bien chez les propriétaires que chez les constructeurs de maison. Cet article met le point sur la définition, les avantages, les caractéristiques et les différents types d’isolant naturel.

La définition d’un isolant naturel

Contrairement aux isolants traditionnels issus de la pétrochimie, les isolants naturels se composent uniquement des matériaux renouvelables et recyclables. L’une de leur principale caractéristique concerne leur origine, car ils sont d’origine animale ou végétale.

Provenant d’une production écoresponsable, ils sont 100% écologiques. À titre d’information, les isolants écologiques ne proviennent pas forcément des matériaux naturels. En effet, comme il a été mentionné antérieurement, la matière de fabrication de certains isolants est une matière recyclée. Toutefois, il garde toujours l’aspect écologique. Ces isolants se nomment « biosourcés ».

Les avantages des isolants naturels

Les isolants naturels doivent leur réputation à ses atouts et ses avantages. Tout d’abord, en utilisant des isolants naturels, on minimise notre empreinte écologique. Pourquoi ? Car, ils sont composés de matériaux naturels ou recyclés, rendant moins lourd son écobilan, par rapport à une isolation classique. En outre, ils sont également admirés pour leur caractéristique non toxique. Fabriqués à partir des matériaux naturels, ils assimilent moins de composés organiques toxiques et volatils. D’ailleurs, ils sont parfaits pour les personnes asthmatiques.

Question performance, elle est bel et bien au rendez-vous, aussi bien acoustique que thermique. En plus d’optimiser l’isolation acoustique, ils limitent également les déperditions et les ponts thermiques. Leur côté polyvalent séduit également les utilisateurs, car ils s’emploient aussi dans le neuf qu’en rénovation.

Les caractéristiques des isolants naturels

L’un des atouts indéniables des isolants naturels concerne leur performance de haute qualité. En effet, la plupart des isolants biosourcés et naturels disposent d’une capacité hygrométrique exceptionnelle. Cette dernière correspond à sa faculté technique à ingérer et à restituer l’excès d’humidité. Ce point est déterminant sur le taux de régulation thermique.

En outre, certains matériaux naturels ont aussi la capacité de minimiser, voire même de limiter, les transferts de chaleur, entre la maison et l’extérieur. Par conséquent, ils optimisent le confort thermique dans la maison, tout en évitant les aléas de température.

Les principales matières naturelles

Impossible de terminer cet article, sans donner un aperçu et des exemples concrets d’isolant naturel. L’isolant naturel le plus populaire reste l’ouate de cellulose, car il est efficace et économique. Il est fabriqué à partir des fibres de papier journal. Le meilleur isolant naturel phonique est la laine de bois. Cette matière naturelle dérive des fibres de bois, et est l’un des préférés des propriétaires à cause de sa performance exceptionnelle.

Pour les maisons situées dans un climat chaud, l’idéal est de choisir le liège. Puis, la laine de chanvre, faite à partir de fibre végétale, est très performante, mais coûte chère par rapport aux autres isolants naturels. Enfin, la laine de mouton est un isolant qui résiste parfaitement bien à l’humidité, au feu et aux insectes.