Consommation d’eau
Publié par dominique Le

Consommation d’eau : Voici les 4 écogestes !

Toutes les installations sanitaires mal utilisées peuvent peser gros sur votre facture d’eau. Les 35 % de la consommation sont pour le compte du WC, 33 % pour les bains et douche contre 13 % pour la lessive ; 7 % pour la vaisselle et le reste pour le jardin, le nettoyage, et la nourriture et boisson à 3%. Ainsi, cette statistique nous démontre sur quels points axer nos écogestes du jour. Voyons plus précisément lesquels.

1. Adoptez les gadgets hydro-économiques

Les embouts des robinets peuvent être par exemple équipés d’un limitateur-régulateur ; ils s’adaptent à tous les points de sorties d’eau notamment l’évier, la salle de bain et le lavabo. On distingue également des embouts mousseux aérateurs ; des stop-douches ; des chasses ou douchettes économiques. En outre, quelques gestes s’imposent face au robinet. Il s’agit de ne pas laisser écouler l’eau pendant qu’on frotte lors d’un lavage de mains ; ou qu’on brosse les dents ; ou qu’on applique du savon à notre éponge pour les vaisselles. Mais également d’arrêter le compteur le temps d’une sortie en week-end ou d’une vacance plus ou moins prolongée.

2. Prioriser la douche au lieu d’un bain

La capacité d’une baignoire peut aller de 100 à 200 litres. De telles consommations équivalent à 15 minutes de douche ; si chaque minute 12 à 15 litres peuvent y être dépensé. Il n’y a pas donc assez de différence entre une douche classique et un bain en termes de consommation d’eau. Ainsi il faut réellement compter le temps sous la douche. Mouillez, savonnez sans écouler l’eau, frottez bien et rincez assez abondamment. Réduite de 5 à 7 minutes ; vous gagnerez les 30% de votre consommation classique.

3. Invitez des équipements économiques

À l’instar des pommeaux classiques, il existe des véritables conceptions pour minimiser le débit de l’eau tout en ayant le pouvoir d’être bien rincé. Ainsi, en diminuant l’écoulement de l’eau de 20 à 50% ; on compte des pommeaux à 8, 7, ou 6 litres d’eau par minutes. De telles inventions peuvent aller vers des fonctionnalités dernières-cris notamment le fonctionnement éco-stop ; le régulateur de débit intégré, des buses perforés au lieu des picots. Les pommeaux de ces types offrent ainsi une pression appréciable avec la possibilité de profiter de sa consommation réelle.

4. Surveillez les installations

Les fuites, mêmes gouttes à gouttes, occasionnent une dépense assez ressentie cumulée sur des heures, des mois et au fil de l’année. Rien que chez un robinet, il peut y fuire 200 euros par année soit 4 litres d’eau par heure. Mais chez une chasse d’eau, la statistique s’avère être plus alarmante. On peut y perdre entre autres aux environs de 1000 euros soit environ 25 litres d’eau par heure. Ainsi, les fuites ne sont pas détectables naturellement ; mais les compteurs vous aideront au mieux. Vous êtes ainsi sollicités à faire des relevés tous les soirs, surtout dans le cas où les factures indiquent des consommations trop élevées.