bons matériaux d’isolation
Publié par dominique Le

Construction écologique : Les bons matériaux d’isolation

La réduction des coûts énergétiques est l’un des facteurs les plus importants dans le choix d’une isolation. Par temps froid, l’isolation est utilisée pour garder l’air chaud à l’intérieur. Par temps chaud, elle maintient l’air chaud à l’extérieur. Techniquement parlant, l’isolation des maisons est par nature écologique, car elle permet d’économiser de l’énergie. Voici les meilleures options pour une isolation performante.

La fibre de verre

La fibre de verre est l’isolant le plus couramment utilisé à l’époque moderne. En raison de sa fabrication, la fibre de verre est capable de minimiser le transfert de chaleur en tissant efficacement de fins brins de verre dans un matériau isolant. Le principal inconvénient de la fibre de verre est le danger qu’il y a à la manipuler néanmoins, lorsque l’équipement de sécurité approprié est utilisé, l’installation de la fibre de verre peut être effectuée sans incident.

La laine minérale

La laine minérale désigne en fait plusieurs types d’isolation différents. Tout d’abord, elle peut se référer à la laine de verre, qui est une fibre de verre fabriquée à partir de verre recyclé. Ensuite, elle peut se renvoyer à la laine de roche, qui est un genre d’isolant confectionné à partir de basalte. Enfin, elle peut se reporter à la laine de laitier, qui est produite à partir des scories des aciéries. La majorité de la laine minérale aux États-Unis est en fait de la laine de laitier.

La cellulose

L’isolation en cellulose est peut-être l’une des formes d’isolation les plus écologiques. La cellulose est fabriquée à partir de carton, de papier et d’autres matériaux similaires recyclés et se présente en vrac. En raison de la compacité du matériau, la cellulose ne contient pratiquement pas d’oxygène. Sans oxygène dans le matériau, cela contribue à minimiser les dommages qu’un incendie peut causer.

Ainsi, non seulement la cellulose est peut-être l’une des formes d’isolation les plus écologiques, mais elle est également l’une des formes d’isolation les plus résistantes au feu. Cependant, ce matériau présente également certains inconvénients, comme les allergies que certaines personnes peuvent avoir à la poussière de papier journal.

La mousse de polyuréthane

Bien qu’elles ne soient pas les isolants les plus abondants, les mousses de polyuréthane sont une excellente forme d’isolation. De nos jours, les mousses de polyuréthane utilisent un gaz non chlorofluorocarbone (CFC) comme agent gonflant. Cela permet de réduire les dommages causés à la couche d’ozone. Elles sont relativement légères.

Le polystyrène

Le polystyrène est une mousse thermoplastique imperméable qui constitue un excellent matériau d’isolation acoustique et thermique. Il existe deux types de mousse, expansée (EPS) et extrudée (XEPS), également appelée polystyrène. Les deux types se distinguent par leurs performances et leur coût. L’isolation en polystyrène a une surface lisse unique qu’aucun autre type d’isolation ne possède. En général, la mousse est créée ou découpée en blocs, ce qui est idéal pour l’isolation des murs. La mousse est inflammable et doit être recouverte d’un produit chimique ignifuge appelé Hexabromocyclododécane (HBCD). L’HBCD a été récemment mis en cause pour les risques sanitaires et environnementaux liés à son utilisation.

Il existe de nombreuses formes d’isolation, chacune ayant ses propres propriétés. Seule une recherche approfondie de chaque type d’isolation vous permettra de déterminer lequel est le mieux adapté à vos besoins.