Les principes de la RT 2012

Entre septembre et décembre 2007, plusieurs rencontres politiques responsables, organisées en France, ont abouti à des décisions et une concertation sur des principes clés autour de la protection environnementale et de l’économie d’énergie.

rt-2012

Cet événement est connu sous l’appellation de la Grenelle de l’environnement et ce qui en a découlé porte désormais le nom des principes thermiques. Qu’est-ce que, donc, les principes thermiques 2012 et quel est leur apport et leur utilité pour le monde et l’environnement ?

Les principes thermiques 2012 : un domaine d’application précis

Les principes thermiques de 2012 sont applicables sur les types de bâtiments neufs ou une partie de ceux-ci de construction neuve et récente. Elles sont la garantie du confort de tous les occupants d’une maison à économie positive et à basse consommation, qui veille à la protection de l’environnement et au respect de celui-ci.

Les principes thermiques 2012 reposent sur une réglementation spécifique, exigeant la restriction de la consommation énergétique, l’application du principe bioclimatique et le respect d’une température d’été en vue d’assurer le confort des occupants.

Il faut savoir également que les principes thermiques de 2012 ne s’appliquent pas dans le domaine industriel, dans les piscines, les patinoires ou dans le domaine d’élevage. Outre cela, ce sont des principes sur s’appliquent uniquement sur le territoire métropolitain de l’hexagone et ne concerne pas les départements d’outre-mer.

Les 3 exigences des principes thermiques de 2012

Les RT de 2012 appliquent le principe de la restriction de consommation énergétique, qui oblige un bâtiment de résidence à restreindre ses besoins en énergie pour éviter tout éventuel gaspillage. Selon ses besoins en énergie, un bâtiment de résidence devra donc limiter ses besoins en chauffage, en eau chaude sanitaire, en refroidissement, en éclairage et en ventilation.

Le deuxième principe exigé par les RT de 2012 concerne la dimension bioclimatique d’un bâtiment de résidence, où les occupants sont obligés de respecter une architecture bioclimatique dans leur construction. Ceci peut se faire grâce à des solutions écologiques dans la consommation d’énergie, une isolation et une performance thermique favorisant l’économie énergétique et le respect de l’environnement.

Finalement, le troisième principe des RT 2012, celui de la température inférieure qui doit être respectée en été pour assurer aux occupants un confort de résidence, à travers le respect d’une température inférieure de référence.

Les principes thermiques de 2012 s’appliquent à toutes les nouvelles constructions de bâtiments de résidence, dont le permis de construire a été déposé à partir du 1er Janvier 2013. Ces principes concernent tout bâtiment neuf ou une partie neuve d’une construction située dans le périmètre d’application de ces principes thermiques.

En France comme dans le reste du monde, une nouvelle conscience pour la protection environnementale est en plein essor, en se nourrissant du besoin constant d’assurer le confort des occupants de bâtiments neufs, sans jamais porter atteinte à l’environnement et à la biodiversité. Les principes thermiques de 2012 ne représentent qu’une miette de cette tendance mondiale, qui sera applicable, d’ici 20 ou 30 ans, sur l’ensemble du globe.