Tout ce qu’il y a à savoir sur les primes d’énergie

Tenant la protection de l’environnement à cœur, vous désirez réaliser des travaux de rénovation énergétique au sein de votre habitat ? Sachez que vous pourrez bénéficier d’une subvention pour réaliser ces travaux grâce aux primes énergies.

En quoi consistent les primes d’énergie ?

Destinées à ceux désireux d’avoir un habitat respectueux de l’environnement, les primes d’énergie désignent des aides financières fournies par divers acteurs du secteur de l’énergie. Tous les particuliers peuvent en bénéficier à condition d’effectuer au moins l’un des travaux énergétiques éligibles. Également connue sous le nom de prime C2E ou Certificats d’Économie d’Énergie, ce dispositif d’aide écologique permet aux particuliers de réaliser des travaux pour optimiser la performance énergétique de leur logement, et ce, à moindre coût. Portant sur différents travaux, ces aides peuvent prendre en charge une grande partie des frais dédiés aux équipements.

Le principe des primes d’énergie

En partant du principe pollueur-payeur, l’État a déclaré que les entreprises intervenant dans le domaine de l’énergie doivent participer à réduire les dégâts occasionnés par la production et la consommation d’énergie sur la planète. Cette participation s’exprime sous forme d’un volume de Certificats d’Économie d’Énergie à réaliser (défini en fonction du chiffre d’affaires réalisé dans ce secteur). Si les entreprises n’atteignent pas le volume qui leur est destiné, elles seront sanctionnées financièrement (le montant est de 0,00 2 € par kilowatt/heure).

Pour remplir leur obligation, les entreprises appelées « Obligés » peuvent réaliser elles-mêmes les C2E en réalisant des travaux sur leurs propres installations, en sensibilisant les particuliers ou les personnes morales sur la nécessité d’effectuer des économies d’énergie. En récompense, elles peuvent recevoir leurs C2E. Enfin, ces « Obligés » peuvent aussi acheter les C2E sur un marché libre. En raison de cette dernière option, les « Obligés » comme Leclerc, Carrefour ou encore Total, mais aussi les entreprises qui ne le sont pas proposent des primes d’énergie aux particuliers afin de les aider à réaliser leurs éco-travaux.

Quels sont les travaux éligibles aux primes d’énergie ?

Une large palette de travaux est concernée par cette aide permettant d’économiser considérablement, à savoir :

Comment définir le montant des primes ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte au moment de définir le montant des aides fournies. Parmi ces paramètres se trouvent :

  • Le volume théorique d’énergie que les travaux vont permettre de réaliser
  • L’état du marché : le montant de l’aide dépend également de l’offre et de la demande
  • Le montant de l’amende infligée aux entreprises « Obligées »

Comment bénéficier des primes d’énergie ?

Pour bénéficier de cette aide, la demande doit être réalisée avant de s’engager auprès d’un artisan. Une fois la souscription terminée, les prétendants à la prime doivent faire appel à un professionnel titulaire de la mention RGE qui effectuera les travaux. Pour que le dossier soit pris en compte, aucun engagement ne doit être réalisé avant l’inscription. Pour valider la demande, les prétendants doivent fournir à l’opérateur choisi un dossier prime énergie comprenant une copie de la facture des travaux réalisés, une Attestation sur l’Honneur avec l’artisan et la qualification de l’artisan engagé.