Les panneaux solaires thermiques

Si les panneaux photovoltaïques sont des solutions de capture et d’exploitation de l’énergie solaire en vue de produire de l’électricité, il existe aujourd’hui d’autres solutions d’énergies renouvelables aux objectifs plus précis et aux techniques moins coûteuses.

panneaux-solaires-thermiques

Pour produire de l’eau chaude sanitaire, du chauffage et une meilleure climatisation, essayez donc les nouveaux panneaux solaires thermiques, une solution à découvrir de plus près.

Qu’est-ce qu’un panneau solaire thermique ?

Appelé également capteur solaire thermique ou chauffe-eau solaire individuel, le nouveau panneau solaire thermique est une solution écologique pour chauffer l’eau essentiellement à partir de l’exploitation de l’énergie solaire. Ce dispositif très performant assure une production importante en eau chaude sanitaire, voire en chauffage et en climatisation à condition de le combiner avec d’autres systèmes de chauffage écologique.

Un panneau solaire thermique utilise de l’énergie solaire captée et destinée à faire chauffer des fluides, comme l’eau, présents dans des capteurs internes. Cette technologie est capable de conserver la chaleur captée par les panneaux solaires thermiques et de l’empêcher de s’échapper sous forme d’effet de serre. Mais, comment fonctionne ce système révolutionnaire et sur quel principe repose ce fonctionnement ?

Panneaux solaires thermiques : Quelles utilisations pour quels objectifs ?

L’installation de panneaux solaires thermiques permet trois choses : Obtenir de l’eau chaude chauffée à l’énergie solaire, permettre un chauffage à l’énergie solaire et une climatisation solaire, utilisée dans le secteur industriel essentiellement.

Il est possible également de combiner entre ces panneaux et ceux photovoltaïques en vue de produire de l’électricité dans des sites isolés. Par contre, les panneaux solaires thermiques débarquent avec des techniques aussi révolutionnaires que diverses, dont on peut citer les capteurs plans, vitrés et non-vitrés, les capteurs tubulaires, les systèmes monobloc et à éléments séparés.

Un panneau solaire thermique, contrairement au photovoltaïque, utilise des capteurs mats et plus unis avec une plus grande capacité de créer un effet de serre, piégeant les rayons du soleil dans le cas du capteur plan vitré. Il utilise un tube caloporteur exposé directement au soleil, dans le cas d’un capteur plan non vitré, présentant un risque plus élevé de surchauffe.

Pour éviter les risques de gel et de surchauffe, il vaut éviter les panneaux solaires thermiques utilisant la technologie de systèmes monobloc, des capteurs plans vitrés ou le système à éléments séparés classiques. Bien évidemment, les technologies qui n’ont pas été citées sont les mieux adaptées pour un rendement considérable, en dépit d’un coût plus important, mais en supprimant tous les risques de surchauffe et de gel.

Que vous ayez recours aux panneaux solaires thermiques ou ceux photovoltaïques, sachez que l’énergie solaire est une source inépuisable, indispensable et à fort rendement écologique et énergétique pour l’espèce humaine. Ainsi, il est de l’intérêt de tout individu sur terre de faire la promotion de ces techniques d’énergies renouvelables, comme les panneaux solaires thermiques. Ceci est dans le but de mieux exploiter l’environnement sans pour autant porter atteinte à son équilibre et à la symbiose qui existe entre l’Humanité et la Nature.