Maison passive : le fonctionnement

BBC signifie Bâtiment Basse Consommation, les maisons dites BBC doivent ainsi respecter la réglementation thermique 2012 mise en place lors du Grenelle de l’environnement. İl s’agit de normes ayant pour but une baisse conséquente des dépenses d’énergie et des émissions de CO2. Ainsi, le système de chauffage qui est installé se doit d’être le moins énergivore possible et pour cela, il convient que l’isolation soit excellente, afin de réduire au maximum les déperditions de chaleur, mais aussi de conserver la fraîcheur en été. Une maison BBC passive va au-delà des conseils érigés lors du Grenelle de 2012. Ses performances énergétiques sont encore meilleures. Sa consommation d’énergie est environ de 40 à 50 % inférieur par rapport à celle d’une construction BBC. Le principe d’une construction passive est que toute la chaleur émise à l’intérieur aussi bien par les personnes que par les appareils électroménagers ainsi que celle de l’extérieur, venant du soleil, sont suffisantes pour conserver une température agréable aussi bien par temps froid que par grosse chaleur.

maison-passive-fonctionnement

Les normes d’une maison BBC passive

Pour qu’une maison réponde aux exigences du standard BBC passive, il faut essentiellement prendre en compte les 4 critères suivants :

  • L’isolation thermique : l’isolation des murs et de la toiture est fondamentale afin que les besoins en chauffage et en climatisation soient pratiquement réduits à néant. L’habitat est comme recouvert d’une couverture qui le protège aussi bien du froid que du chaud. L’apport calorique de tous les appareils électriques, tout comme celui que dégagent les habitants, constitue un véritable moyen de chauffage, alors que dans un lieu peu ou mal isolé, cette chaleur est tout simplement perdue. İl est préférable d’opter pour des matériaux isolants plus respectueux de l’environnent.
  • Les fenêtres : le triple vitrage s’impose pour éviter les déperditions de chaleur. De plus, les grandes surfaces sont beaucoup plus performantes dans la mesure où la chaleur se dissipe plus particulièrement aux joints. Par ailleurs, de grandes fenêtres ou des baies vitrées permettent au soleil d’apporter plus de chaleur, mais aussi plus de luminosité, si bien que les besoins en électricité pour éclairer sont également réduits. Le triple vitrage à gaz est actuellement le meilleur isolant du marché. Du gaz argon est infiltré entre les couches de verre à la place de l’air. Un autre intérêt du triple vitrage est qu’il est encore plus dur à briser, ce qui peut aussi être une façon de se préserver d’un cambriolage.
  • La ventilation mécanique à double flux Ce système permet d’extraire l’air vicié des sanitaires et de la cuisine, tout en injectant de l’air frais dans les autres pièces. Cet air frais est réchauffé par la chaleur de l’air évacuer, sans qu’il n’y ait de mélange des flux, ce qui assure la filtration de l’air. İl peut être alimenté par des panneaux solaires.
  • La suppression des ponts thermiques C’est l’un des conseils les plus avisés pour réduire les pertes de chaleur, mais aussi pour assurer un confort en évitant l’humidité des murs.