Isoler une maison passive

Comment isoler une maison passive ? Pour pouvoir répondre à cette question, il faudrait tout d’abord comprendre ce que désigne celle-ci. D’ailleurs, une maison passive représente un concept très récent applicable aux constructions, elle permet aux habitations d’être économes, autonomes et respectant l’environnement.

isoler-une-maison-passive

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Le concept de passivité dans un habitat est lié à sa capacité d’économiser de l’énergie, sans pour autant être gourmand en termes de besoin en chauffage. De ce fait, une maison est dite passive, lorsqu’elle est économe en termes d’énergie et quand elle se contente d’une basse consommation en matière de chauffage, tout en comblant son besoin quotidien.

Que ce soit en hiver ou en été, une maison passive est construite avec des matériaux, sur la base d’une structure et selon une architecture, qui lui permettent de limiter la surchauffe de la maison en cas d’une chaleur latente en plein été et d’exploiter le chauffage de la maison pendant le froid glacial de l’hiver.

Ce genre d’habitation se caractérise par une architecture bioclimatique qui permet de maitriser l’énergie à travers l’application d’une parfaite isolation, dont il faut connaître les secrets.

Comment bien isoler une maison passive ?

Une maison passive est une appellation qui se mérite, notamment grâce à une excellente isolation thermique, qui représente le noyau dur de ce concept révolutionnaire d’habitat écologique. Cette isolation n’est performante que si elle respecte trois principes : une certification des matériaux de résistance thermique, présence d’une membrane pour assurer l’étanchéité de l’air et enfin, une qualité dans la mise en œuvre de l’isolation thermique.

Une maison passive doit avoir, au moins, des murs isolants de 30 cm d’épaisseur, 40 cm pour le toit et 20 cm au minimum pour la dalle du sol. En ce qui concerne les murs isolés, il vaut mieux mettre les porteurs à l’intérieur du logement pour assurer une meilleure isolation thermique.

Isoler une maison passive, c’est ne perdre aucune miette de l’air chaud par le renforcement de l’étanchéité de cet air. D’ailleurs, un air étanche caractérise ce genre d’habitat pour ne pas qu’il y ait une déperdition de la chaleur. Pour cela, il faut penser à isoler les murs, y compris ceux du sous-sol, le toit, la dalle du sol et la couche extérieure susceptible de stocker de l’énergie solaire pendant la journée.

En dernier lieu, il faut savoir qu’on ne peut avoir une isolation thermique irréprochable sans que les matériaux utilisés pour sa construction soient de puissants isolants naturels comme le cas du bois, du chanvre, du liège et autres.

Une maison passive est une maison écologique et économique en énergie, qui sauvegarde le principe d’autonomie énergétique et assure une protection sans faille de l’environnement, tout en exploitant ses ressources naturelles et énergétiques pour lui assurer une isolation thermique excellente et capable de satisfaire à tous ses besoins en matière de chauffage. Si vous comptez construire votre maison prochainement, l’idéal est qu’elle soit passive avec une excellente isolation. Plusieurs types de maisons sont concernés par ce concept, il s’agit de la maison autonome, bioclimatique, HQE et domotique.